Sélectionner une page

Ateliers Résilience – 2019 / 2020

Guérir d’une agression sexuelle

Apprentissage du respect de son propre corps

L’agression sexuelle, ponctuelle ou récurrente représente une plaie ouverte dans l’intégrité de l’individu. Cette « brèche » impacte la personne dans chacune des couches de sa personnalité ; son territoire intime, ses limites, l’appréhension de son corps, l’image de soi. Ce trauma perturbe tout d’abord les relations qu’elle peut établir avec elle-même par les dégâts causés à son image et à la relation avec son corps. Il perturbe ensuite sa relation à l’autre, que ce soit dans le rejet ou la trop grande perméabilité de sa sphère de l’intime.

Les conséquences généralement prises en comptes font souvent l’impasse sur les problématiques corporelles de ces traumas. Sensation d’irradiation ou d‘anesthésie, problèmes articulaires, réflexe de sursaut permanent, répression musculaires, hypertonie, modification de la posture, retournement de l’agression contre soi par toutes sortes de somatisations et de comportements qui mettent en danger la personne.

Des conséquences psychiques.

Des tendances schizoïdes (dépersonnalisation). On est plus une personne, on devient un objet. Perte de confiance. Addictions pour combler la béance que laisse l’acte dans le soi. Répétition des abus. Conséquence sur l’être, on se coupe de son essence.

La réparation est possible par un travail psycho-corporel qui, au delà de la remise en forme de l’histoire, viendra apporter une réparation jusque dans les cellules.

Le chemin de retour vers soi est marqué par différentes étapes.

La prise de conscience (parfois la découverte) de l’agression.

Le droit à dire ce mal clairement pour sortir de la minimisation. La possibilité d’accepter de prendre sa place de victime et de survivant.e pour sortir de la culpabilité.

La prise de contact avec les traces de l’abus (traces physiques et psychiques).

La possibilité de renouer et de visiter les émotions de peur, de honte, de culpabilité et de colère en modulant l’activation corporelle.

Reprendre le pouvoir de dire non et de défendre son territoire et ses frontières.

La psychologie biodynamique, par la prise en compte de l’articulation et de la dynamique psyché / soma propose tout les outils nécessaires à un parcours rétablissant la personne dans son intégrité psycho-physique.

Les ateliers que nous proposons se déroulent sur une journée (un samedi). Il s’agit, à chacun des stages proposés de permettre à la personne de prendre le temps de se retrouver et de découvrir et intégrer les outils qui la conduiront à prendre en charge tous les aspects de sa problématique afin de réveiller ses capacités d’auto-guérison. C’est en stimulant son noyau sain, en ré-intégrant son corps comme lieu même de son potentiel, que la psychologie biodynamique permet à la personne de retrouver son intégrité.

Chaque personne participant à cet atelier devra bénéficier impérativement d’un suivi thérapeutique individuel préférablement en thérapie psychocorporelle.

Pour toutes informations supplémentaires vous pouvez télécharger la plaquette et la fiche d’inscription, me contacter ou contacter Sabine Seguin.

 

Ces ateliers s’adressent à toute personne désireuse d’expérimenter en groupe les bases psycho-physiologiques de son être.

L’objectif est de permettre à chacun.e d’accéder à ses propres ressources à partir des fondations somatiques du vivant : – L’intégration des ces bases corporelles favorise la ré-ouverture de nos capacités d’adaptation et notre souplesse. – Elle donne l’occasion de se réapproprier une plus grande variété dans nos répertoires de régulation et d’action, tant sur le plan affectif que relationnel. – Enfin, elle permet de mieux affronter les difficultés et les imprévus du quotidien en ayant des outils supplémentaires pour se faire du bien, pour s’auto-réguler.

 Nous proposons ainsi un apport pratique et théorique à travers une compréhension corporelle du fonctionnement du Système Nerveux Autonome, du cycle vaso-moteur et des réflexes primaires qui lui sont associés : lutte, fuite, figement, sexualité et demande d’aide. Les mouvements spontanés d’attraction et d’affirmation seront explorés. Nous vous inviterons à expérimenter, à travers des séries d’exercices, la mobilisation de l’énergie du corps et la possibilité de négocier les contractions et les blocages tissulaires, musculaires et viscéraux. La circulation et l’expression de l’énergie sera accompagnée en donnant une orientation aux mouvements végétati

Des moments seront réservés afin de favoriser le partage et l’intégration somatique des expériences

Télécharger la plaquette d’inscription.

Formation

La formation que nous proposons a pour objectif un retour au corps et la récupération du potentiel d’auto-guérison de chacun.e. La réparation des traces traumatiques fait souvent l’impasse sur l’aspect corporel de l’inscription somatique du trauma. Nous proposons une approche permettant une sortie progressive du vortex traumatique par une réappropriation de l’espace personnel et des réflexes de base inhibés par le ou les épisodes traumatiques. La formation propose de parcourir une à une les étapes de ce chemin de résilience. Les différentes phases en sont connues et le fait de les connaître pour pouvoir les baliser pour nos clients constitue une vraie force et un appui très sécurisant dans cet accompagnement. Nous aborderons aussi certains accompagnements spécifiques comme celui des enfants et celui des victimes/auteurs. Enfin nous proposerons un suivi à cette formation sous forme de supervision (sur place ou à distance) sur ce sujet si particulier et qui demande parfois un peu de recul dans la pratique.

Télécharger la plaquette.